Télé, papote & popote: prenez une dose de bonne humeur !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -67%
Carte Fnac+ à 4,99€ la première ...
Voir le deal
4.99 €

Aller en bas
fred
fred
Kilo
Kilo
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 50644
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

WALTERS Minette Empty WALTERS Minette

Lun 17 Mai 2021 - 18:28
Lu par Valou

WALTERS Minette Les-dernieres-heures

Mois de juin de l'an 1348 : une épidémie monstrueuse s'abat sur le Dorset et décime peu à peu les habitants. Nobles et serfs meurent par milliers dans d'atroces souffrances.
Quand la pestilence frappe Develish, Lady Anne a l'audace de nommer un esclave comme régisseur. Ensemble, ils décident de mettre le domaine en quarantaine pour le protéger.
Bientôt, les stocks de vivres s'amenuisent et des tensions montent car l'isolement s'éternise. Les villageois craignent pour leur sécurité lorsqu'un événement terrible menace le fragile équilibre. Les gens de Develish sont en vie, mais pour combien de temps encore ? Et que découvriront-ils quand le temps sera venu pour eux de passer les douves ?
********************************
mon avis sur ce livre:
c'est la première fois que je lisais Minette Walters mais comme je suis fan de Ken Follet, et que l'histoire se passe sensiblement dans les mêmes environs (ils parlent aussi de Melcombe qui est la première ville citée dans le dernier Follet, si je ne me trompe pas)
c'est sans souci que j'ai avalé les 524 pages, et j'ai directement cherché la suite sur ma tablette, mais ça c'est une autre histoire.
Je me suis tout de suite entichée de Lady Anne et de ses serfs, beaucoup moins de sa fille Eleonore ou de son mari Sir Richard, mais je ne veux pas vous en dévoiler de trop, cela gâcherai votre plaisir de lire
par contre comme de notre temps, à l'époque aussi on voit que les pandémies servent aux plus hardis, qu'ils soient honnêtes ou non!

Finalement on n'a rien inventé Wink au moyen âge on a aussi trouvé que le confinement pouvait nous sauver de l'épidémie Very Happy à lire absolument

et comme j'ai tellement hâte, j'ai acheté la suite en anglais, parce qu'elle n'existe pas encore en Français Rolling Eyes  Very Happy

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Île était une fois Noirmoutier

Par Debleuetdevert
C'est l'histoire d'un bout de terre niché en Vendée, auquel une bonne fée a donné beauté et spécificité : l'île de Noirmoutier.
Lire la suite sur MyAtlas
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum