Télé, papote & popote: prenez une dose de bonne humeur !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Aller en bas
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Les classiques

le Lun 13 Aoû 2018 - 17:02
Il est bon de se replonger dans les bons vieux classiques !

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Dim 21 Oct 2018 - 19:34
Voyage au centre de la terre
Jules Verne

Les classiques 97822510

RESUME:
Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l’irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l’ordre des choses est soudain bouleversé.
Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme. Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du xvie siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d’Islande, il a pénétré jusqu’au centre de la Terre !
Lidenbrock s’enflamme aussitôt et part avec Axel pour l’Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s’engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan…
En décrivant les prodigieuses aventures qui s’ensuivront, Jules Verne a peut-être atteint le sommet de son talent. La vigueur du récit, la parfaite maîtrise d’un art accordé à la
puissance de l’imagination placent cet ouvrage au tout premier plan dans l’œuvre exceptionnelle du romancier.

MON AVIS:
Une intrigue très scientifique et aussi très imaginaire, dans l grande lignée de livre de Jules Verne connus. Un roman d’aventure qui vaut d'être lu. Cependant ce n'est pas son meilleur. A lire en détente, l'hiver, au coin du feu... ou ailleurs si on n'a pas de cheminée.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 31 Déc 2018 - 16:29
Jules Verne.
L'école des Robinsons.

Les classiques 61plwd10

Résumé :

Le jeune Godfrey mène une vie de privilégié chez son oncle William W. Kolderup, l’homme d’affaires le plus riche de San Francisco. Bien qu’il aime la belle Phina, il s’entête à vouloir parcourir le monde sans elle avant de l’épouser. Son oncle accepte mais à l’unique condition qu’il voyage avec son professeur de danse et de maintien, Tartelett. Il met alors à sa disposition l’un de ses bateaux en partance pour la Nouvelle-Zélande, le Dream ; mais celui-ci sombre en pleine mer. Seuls rescapés de ce naufrage, Godfrey et Tartelett échouent sur une île déserte. Commence alors pour eux une vie de Robinsons, riche d’aventures et d’enseignements... Après L’oncle Robinson et L’Île mystérieuse, Jules Verne signe avec ce roman, écrit en 1882, une nouvelle réécriture de Robinson Crusoé sur fond de roman d’apprentissage.

Mon avis:

Bof, c'est pas la meilleur roman de Jules Verne.  Les ficelles sont très grosses, et l'histoire est finalement assez plate. Aussitôt lu, aussitôt oublié.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Mer 24 Avr 2019 - 12:28
Les classiques L-etra10

Résumé :

Quand la nuit tombe, le terrifiant Mr Hyde se faufile dans les ruelles désertes et martyrise fillettes et vieillards avec un sang-froid démoniaque. Chacune de ses apparitions inspire le frisson. Pourquoi cet être abject est-il protégé par le respectable Dr Jekyll, gentleman et philanthrope reconnu à Londres ? Pour Mr Utterson, notaire de son état, il ne peut s'agir que de quelque manipulation diabolique. Chef-d'oeuvre du récit d'épouvante, inspiré d'un cauchemar de l'auteur, L'Etrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde fascine aussi par son réalisme psychologique.

Mon avis:

Ce n'est pas le meilleur récit fantastique écrit au 19e siècle. Le style est très ampoulé, lent, on s'ennuie un peu. Le portrait psychologique est très poussé, nous suivons la souffrance due à la dualité du personnage, mais le livre ne tient que par ça. il ne s'y passe pas grand chose en réalité.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Ven 18 Oct 2019 - 14:47
Les classiques Tzolzo21

Résumé:

Avoir un lion pour meilleur ami ? C'est le rêve que vit Patricia. Chaque jour, dans la réserve que dirige son père, la petit fille retrouve King, un grand mâle qu'elle a recueilli lionceau et rendu à la vie sauvage. Mais King est en danger : Oriounga, un jeune Masaï, est décidé à le tuer pour gagner sa place parmi les guerriers de sa tribu...

Un bouleversant roman d'aventures et d'amitié dans les paysages grandioses du Kilimandjaro.

Mon avis:
Je l'avais lu il y a longtemps. Le livre m'avait alors plu mais sans plus. La jeunesse parfois rend la beauté lointaine.
Je l'ai trouvé il y a peu dans la boîte à livre, je l'ai pris, et je l'ai relu. Et cette fois, l'histoire m'a subjugué. Les mots, le rythme des phrases, la poésie des pages, tout contribue à faire de la lecture de ce livre un moment merveilleux.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Dim 3 Nov 2019 - 17:01
Les classiques Tzolzo24

Résumé :

La vie du jeune Jim Hawkins bascule le jour où un marin ivrogne et balafré s'installe dans l'auberge tenue par ses parents. Qui est réellement celui que l'on surnomme le "capitaine" ? Pourquoi se cache t-il ? Une nuit, des pirates attaquent l'auberge. Jim n'a que le temps de s'enfuir, emportant avec lui le secret du vieux forban : la carte d'une île abritant un fabuleux trésor...
Le chef-d'oeuvre incontesté d'un maître du roman d'aventures.

Mon avis:

Je l'ai lu au cas où je devrais prendre en charge une classe de sixième, vu que l'oeuvre est au programme. C'est un bon livre d'aventures, les rebondissements sont incessants et c'est bien écrit. un livre de pirate avec tout ce qui va avec: l'alcool, les pirates méchants et le chef a la jambe de bois, les gentils qui se battent contre les méchants, un héros intrépide... et des morts. Je trouve même beaucoup de morts pour un libre destiné à la jeunesse. Ça se lit bien et sans peine, j'ai plutôt bien aimé.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Mar 14 Jan 2020 - 13:38
Les classiques Tzolzo30

Résumé :

"Je me souviens d'avoir eu des battements de cœur, d'avoir ressenti un plaisir violent en contemplant un mur de l'Acropole, un mur tout nu (celui qui est à gauche quand on monte aux Propylées). Eh bien ! je me demande si un livre, indépendamment de ce qu'il dit, ne peut pas produire le même effet.
Dans la précision des assemblages, la rareté des éléments, le poli de la surface, l'harmonie de l'ensemble, n'y a-t-il pas une vertu intrinsèque, une espèce de force divine, quelque chose d'éternel comme une principe ? "

Ce principe, évoqué par Flaubert à l'adresse de son amie George Sand, c'est celui des Trois contes qu'il publie en 1877, trois ans avant sa mort, et qui sont comme le testament littéraire où s'affirme son ultime conception de l'écriture.
Récits éblouissants, limpides, et cependant énigmatiques. Un cœur simple, La Légende de saint Julien l'Hospitalier et Hérodias nous conduisent de l'Occident moderne à l'Orient des débuts de notre ère : entre mots et images, ils nous parlent du quotidien et du sacré, et de notre inexorable besoin d'éternité.

Mon avis:

Ce ne sera pas le livre le plus palpitant que j'aurai lu cette année ! C'est longuet. "Un cœur simple", c'est l'histoire d'une dame naïve à qui il arrive plein de malheurs. "Saint Julien l'Hospitalier" est l'histoire d'un jeune homme cruel qui finit par tuer ses parents et vivre en ermite, pour finir homme saint. "Hérodias" est imbuvable, je n'ai pas pu lire plus de 10 pages. C'est triste, surtout en lecture d'un automne pluvieux. Flaubert est bien meilleur, sans être plus joyeux, en romancier qu'en nouvelliste !

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 3 Fév 2020 - 13:40
Défi lecture : Un livre que vous n'avez pas acheté (catégorie 8 ).

Les classiques Tzolzo36

Résumé :

Parus en 1873, les Contes du lundi évoquent dans la première partie, « La Fantaisie et l'Histoire », cette période de défaite et de bouleversements que fut la guerre de 1870. Fierté blessée, grandeur ou malice animent des textes devenus des classiques comme « Le porte-drapeau », « La dernière classe », « L'enfant espion ».L'humour, noir ou rose, domine dans « Caprices et souvenirs » de la seconde partie.Simplicité, finesse, émotion, poésie, vérité du trait sont les qualités maîtresses de ce recueil qui, avec les Lettres de mon moulin, fait d'Alphonse Daudet un des plus célèbres écrivains du xixe siècle.

Mon avis:

Je n'avais pas lu de Daudet depuis mon enfance. J'avais gardé un vague souvenir des Contes de mon moulin.
Cette fois ce sont les contes du lundi, trouvés dans la boîte à livre, que j'ai parcourus.
La première partie du livre traite de la guerre franco-prussienne de 1870, du point de vu des personnes qui l'ont vécu, du soldat au simple paysan. C'est la force du livre de multiplier les points de vue. Evidemment, la haine du prussien transparaît, l'amertume du vaincu et l'esprit revanchard qui était très présent à l'époque. C'est intéressant car Alphonse Daudet a vécu ces événements, et c'est une véritable plongée dans l'époque. L’ambiance, les mentalités, tout y est décrit dans un style fluide, qui ne plonge pas pour autant dans une trop grande simplicité.
La seconde partie est plus légère, la plupart des contes sont des souvenirs de l'auteur, de son enfance et de sa jeunesse. J'ai eu un peu plus de mal tant parfois il se perd dans de grandes descriptions.

Mon conte préféré du recueil est aussi un des plus célèbres : Les trois messes basses. C'est virevoltant, très animé, bien écrit et très drôle.


Dernière édition par fred le Lun 2 Mar 2020 - 13:22, édité 1 fois

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
liva2B
liva2B
Civet de lapin
Civet de lapin
Statut Statut : Dauphine
Féminin
Nombre de messages : 27318
Age : 70
Localisation : Corse
Date d'inscription : 04/01/2011
http://http:/:toute-la-droite.forumdediscussions.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 3 Fév 2020 - 15:57
Je ne me souvenais plus que les 3 messes basses étaient dans ce recueil et non dans les lettres de mon moulin .
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 3 Fév 2020 - 20:35
Ce qui est sûr, c'est qu'une fameuse chèvre se trouve bien dans Les lettres de mon moulin, et qu'on l'avait étudiée à l'école.
Bêêê, je m'en souviens encore.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 2 Mar 2020 - 13:20
Défi lecture: Un livre qui a été censuré (catégorie 5 ).

Les classiques 11795210

Résumé:

MADAME BOVARY, roman de Gustave Flaubert, est l'histoire de la jeune Emma Rouault qui rêve d'une vie mondaine. Elle épouse Charles Bovary, un petit médecin de province. Mais très vite, sa vie lui devient monotone et ennuyeuse. De nouvelles rencontres qui changent le cours de sa vie vont-elles réussir à lui apporter le bonheur auquel elle aspire ?

Faits divers en Normandie: une fille d'agriculteur rêveuse épouse un médecin décevant, s'ennuie à la campagne, prend des amants, s'endette et se donne la mort. Flaubert relève le défi de ce sujet banal. Madame Bovary ne dit pas seulement le malaise de toutes les femmes insatisfaites, de la "mal mariée" du XIXe siècle aux "desperate housewives" des feuilletons américains du XXIe siècle. Ce roman transforme en chef-d’œuvre l'une des plus grandes tristesses humaines : celle de manquer sa vie.

Mon avis:

J'ai vraiment aimé relire ce livre, imposé en première et qui m'avait paru longuet.
En réalité, ça ne l'est pas, le style est fluide, parfois drôle ou incisif, tour à tour anticlérical, se moquant de la science et de la médecine, avec des personnages sans compromis.
A bien des égards, aujourd'hui, Emma Bovary paraîtrait capricieuse et chiante, à vouloir à tout prix une vie qu'elle n'a pas alors qu'elle pourrait pleinement vivre la sienne.
A chercher l'amour inconditionnel d'un homme, alors qu'elle n'est pas capable de recevoir celui de sa fille et de lui en donner.
Charles parait bien insipide, se contentant lui d'une vie simple et sans atours, alors qu'Emma rêve d'argent,d e richesse, de vie mondaine et de voilures coûteuses.
Elle veut un mari ambitieux, lui se contente d'être un médecin de campagne.
Alors elle s'éprend d'hommes qui lui donnent un semblant d'intérêt, qui semblent la placer au-dessus des autres, ne la considèrent pas comme une simple femme au foyer et mère de famille.

Pourquoi ce livre a-t-il attiré de l'animosité, allant jusqu'à la tenue d'un procès ?:

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme une tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s'était donné une arme redoutable : le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnel.
Aucun roman n'est innocent : celui-là moins qu'un autre. Lire Madame Bovary, au XXIe siècle, c'est affronter le scandale que représente une œuvre aussi sincère qu'impérieuse. Dans chacune de ses phrases, Flaubert a versé une dose de cet arsenic dont Emma Bovary s'empoisonne : c'est un livre offensif, corrosif, dont l'ironie outrage toutes nos valeurs, et la littérature même, qui ne s'en est jamais vraiment remise.

Flaubert a été jugé comme offensant les bonne meurs (les jeunes filles sont tellement influençables qu'elles pourraient vouloir suivre la voie d'Emma) et la religion (qui mérite bien quelques égratignures).

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Ven 10 Avr 2020 - 18:25
Défi lecture : Un livre dont le titre contient un titre social (catégorie 5 ).

Les classiques 71rzqh10

Résumé :

1572. La France des guerres de religion est devenue le champ clos des grands seigneurs et des prétendants au trône. A Paris, le jeune roi protestant de Navarre, le futur Henri IV, vient d'épouser Marguerite de Valois, dite Margot ; mariage politique qui n'empêche pas les Guise et le roi Charles IX de fomenter les horreurs de la Saint-Barthélemy. Sur les pas du jeune comte de La Mole, dont s'éprend éperdument la belle Margot, et de son compagnon, le tonitruant Annibal de Coconnas, nous entrons dans ce labyrinthe d'intrigues, d'alliances, de trahisons. Les poignards luisent sous les pourpoints. René le Florentin fournit les poisons à l'implacable Catherine de Médicis. Le vieux Louvre avec ses fêtes brillantes, ses passages secrets, son peuple de soldats et de jolies femmes, est le théâtre où se déploient en mille péripéties les jeux de l'amour, de la politique, de la haine. Le père des Trois Mousquetaires nous en donne une passionnante chronique, où sa pétulante bonne humeur survit aux plus sanglants épisodes.

Mon avis:

Un livre aux nombreuses péripéties, parfois sanglantes. On ne manque pas d'intrigues, de complots, de mensonges, de messes basses, de combats. Mais aussi d'amour. très (trop ?) mièvre cet amour, ceci dit en passant. Les personnages sont très manichéens, et finalement les personnages les plus intéressants sont le roi Charles IX et Henri de Navarre. Et bien sûr le personnage sombre et machiavélique de la Reine Mère, Catherine de Médicis. Un classique un peu démodé mais qui se lit quand même avec plaisir.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
Nuitbrune
Nuitbrune
Cuisinier(e) de rubis
Cuisinier(e) de rubis
Féminin
Nombre de messages : 2830
Age : 59
Localisation : Poitou-Charentes
Date d'inscription : 15/02/2019

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 13 Avr 2020 - 11:34
Je te trouve bien courageux, Fred, mais finalement tu y trouves du plaisir notamment en retrouvant Madame Bovary .

En ce qui me concerne, après avoir lu Proust dont je ne garde aucun souvenir si ce n'est de m'être ennuyée fermement, j'ai éviter de lire ce qui était recommandé pendant la scolarité. Et pourtant, à cette époque j'étais boulimique de lecture. 
Peut-être  une certaine maturité pour aborder certains romans.  
En tout cas je n'ai jamais eu le courage de m'y remettre et ces dernières années, je lis peu
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 13 Avr 2020 - 11:47
Proust, plus jamais !
C'est imbuvable !
J'ai lu 120 pages de "A la recherche du temps perdu" et je me suis arrêté là.
Je suis certain que les gens qui se pavanent fièrement en levant le col et en prétendant l'avoir lu mentent les trois quart du temps, sachant que peu de monde pourra les prendre à défaut, vu que peu de monde a lu ce bouquin plus dur à avaler qu'une madeleine avariée.
Proust, allez oust !

Par contre j'adore lire Zola.
Madame Bovary, j'ai bien apprécié, ça se laisse vraiment bien lire.
La reine Margot, c'est à lire au moins une fois, mais je n'en ressort pas avec l'idée d'avoir fait la lecture du siècle.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
Nuitbrune
Nuitbrune
Cuisinier(e) de rubis
Cuisinier(e) de rubis
Féminin
Nombre de messages : 2830
Age : 59
Localisation : Poitou-Charentes
Date d'inscription : 15/02/2019

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 13 Avr 2020 - 14:12
J'avais persisté à l'époque parce que Dave chantait "du côté de chez Swann" et que certainement je m'attendais à autre chose. Du coup ça m'a dégoûté de tous les classiques
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 13 Avr 2020 - 14:37
Il ne faut pas faire de Proust une généralité, et c'est dommage s'arrêter à un auteur qui n'a pas plu.
Peut-être qu'aujourd'hui, tu apprécierais certains auteurs et qui pourraient correspondre à tes goûts.
Aujourd'hui, en lisant les classiques sans contrainte, je me rends compte que c'est plaisant et que ça change les habitudes de lecture.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Lun 29 Juin 2020 - 14:41
Les classiques 97822511

Résumé :
Phileas Fogg est un homme d'une ponctualité infaillible. Ce Londonien discret et fortuné a un emploi du temps immuable. On ne lui connaît qu’une occupation, le Reform-Club, et qu’un seul vice, le whist ! Ce portrait aurait pu en décourager plus d’un. Pas Jean Passe-Partout, son nouveau domestique français : enfin un maître sans histoire.
Mais, le jour même où il l’engage, Fogg parie qu’il réalisera le tour du monde en quatre-vingts jours pour prouver la véracité des calculs du Morning Chronicle ! Rendez-vous est pris. Toute l’Angleterre se passionne pour les exploits de ce gentleman. L’inspecteur Fix aussi, mais pour d’autres raisons : vingt mille livres sterling viennent d’être dérobées à la Bank of England et la description du voleur correspond à celle de Phileas Fogg.
Mais que ce soit en paquebot, en train, en yacht, en traîneau ou même à dos d’éléphant, notre duo fera tout pour revenir triomphant à Londres !

Mon avis:
J'ai bien aimé cette lecture. Figurez-vous que je n'avais jamais lu ce livre !
C'est entraînant, on voyage dans le monde du 19e siècle.
Sous les yeux d'un anglais et d'un français du 19 e siècle, et d'un auteur du 19e siècle, avec tout ce que cela sous entend de vision des autochtones sauvages face aux voyageurs (et colonisateurs britanniques) civilisés. Telle était l'époque, et quand on a le bagage adéquat pour comprendre l'oeuvre, on se replace dans la mentalité d'une époque, avec quelques leçons à apprendre et à ne pas toujours reproduire.
Le roman reste très agréable à lire, avec une bonne dose de suspens et j'aime bien me plonger dans les siècles du passé.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Mer 9 Sep 2020 - 11:49
Les classiques 81dgua10

Résumé :

Dans Une ténébreuse affaire, l'un des volumes les moins connus de la Comédie humaine, Balzac utilise un fait divers - l'enlèvement mystérieux, sous le Premier Empire, d'un sénateur averti du complot ourdi par Fouché contre Napoléon Bonaparte - pour écrire un livre où il met son talent romanesque au service d'une intrigue politique et policière.
Les personnages historiques semblent en effet tirer ici toute leur substance de créatures de papier aussi présentes que Michu, le fidèle d'entre les fidèles, ou que l'intrépide Laurence de Cinq-Cygne, également amoureuse de l'un et de l'autre de ses cousins jumeaux. Sur ces rapports du récit avec l'histoire, l'imaginaire et le réel, Baptiste-Marrey livre dans sa lecture les réflexions d'un écrivain contemporain soucieux de souligner l'importance de ce texte, qui passe pour l'un des ouvrages fondateurs du roman policier en France.

Mon avis:

Ma lecture fut fastidieuse ! Pourtant j'aime bien Balzac, mais là le style est empâté au possible.
Certes, ils campe bien une période trouble, où les complots allaient bon train et où des hommes tels que Talleyrand et Fouché essayaient par tous les moyens de garder, voire d'augmenter leur pouvoir.
Mais les descriptions sont interminables, les personnages presque sans teint, on se moque presque de ce qui peut bien leur arriver !
On a connu plus trépident.
Il y avait de la matière à tout, pourtant j'ai eu l'impression de n'avancer à rien dans ma lecture.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
fred
fred
Décilitre
Décilitre
Fonction : ADMINISTRATEUR
Statut Statut : Empereur
Masculin
Nombre de messages : 47662
Age : 39
Localisation : Vendée (85)
Date d'inscription : 20/04/2008
https://www.1dinerpresqueparfait.com

Les classiques Empty Re: Les classiques

le Mar 27 Oct 2020 - 17:03
Les classiques 97822514

Résumé:

Chabert ! Un nom dur à porter pour cet homme foudroyé.
Célèbre, certes, mais qui passe désormais pour un imposteur. Car Chabert, colonel, comte d'Empire, est mort à Eylau, et son décès, historique, est consigné dans les actes militaires. Enseveli vivant ! Tel fut le sort de Chabert. Jeté dans une fosse au milieu des cadavres, sortant de ce charnier par miracle pour rester pendant six mois entre la vie et la mort. Un espoir ultime reste à ce malheureux : retrouver son identité. Hélas! Enterré sous les morts, le voilà maintenant enterré sous des actes.
On le croit fou. Il gêne. Même sa veuve, remariée et héritière de ses biens, souhaite le voir rentrer sous terre.

Mon avis:

J'ai relu ce célèbre opus de Balzac avec grand plaisir.
L'histoire de cet homme que rien n'épargne, et qui pourtant reste droit et digne, touche à tous les coups.
On ne peut s'empêcher de faire le parallèle entre le destin de l'Empire napoléonien et celui de Chabert, tellement les deux sont liés.
Après la déception de "une ténébreuse affaire", ça fait du bien de renouer avec un Balzac plus inspiré et inspirant.

_________________
"L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines " (Françis Bacon).

Arrow Voyagez en France au travers de ces quelques carnets :
https://www.myatlas.com/Vagalam Exclamation
Contenu sponsorisé

Les classiques Empty Re: Les classiques

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum